Résultat de la manifestation à Paris

Publié le par beatrice

BONJOUR.

Les motards demandent à la police de se montrer tolérante

Paris - 26/2/2007. A l'appel de l'antenne parisienne de la
Fédération française des motards en colère (FFMC 75), plusieurs
centaines de motards ("plus de 1000" selon les organisateurs) ont
 manifesté samedi dans les rues de Paris "contre la verbalisation
 et les enlèvements dont ils sont victimes".

"Les manifestants se sont tout d'abord rendus devant un commissariat

 de police où ils ont déployé une banderole incitant la police à plus de

discernement", raconte la FFMC, estimant qu'il est "tout autant injuste

 qu'inutile de verbaliser la majorité des deux-roues qui, ayant un

comportement citoyen, font l'effort de stationner sur les trottoirs sans

gêner les autres usagers (piétons, poussettes, personnes à mobilité réduite...)".

Stationnement non gênant : les motards demandent à la police de se montrer tolérante

Stationnement non gênant : les motards demandent à la police de se montrer tolérante

Les manifestants ont ensuite marqué à la peinture des places de stationnement sur les trottoirs à proximité de l'Hôtel de Ville, "comme

cela se pratique dans de nombreuses villes européennes", précise la

 FFMC 75 (lire notre Dossier spécial Deux-roues motorisés en ville).

Stationnement non gênant : les motards demandent à la police de se montrer tolérante

Stationnement non gênant : les motards demandent à la police de se montrer tolérante

"Si la Mairie de Paris s'est récemment déclaré favorable à la tolérance

 du stationnement sur les trottoirs (dans une interview accordée

au Nouvel Observateur, NDLR), cette tolérance n'est pas du tout

 appliquée par la Préfecture qui procède quotidiennement à une chasse

aux deux-roues" déplore enfin la FFMC.

 

Stationnement non gênant : les motards demandent à la police de se montrer tolérante

Ce soudain "revirement" du maire de Paris - par voie de presse

"de gauche" - aurait-il un quelconque rapport avec la prochaine

 échéance municipale de 2008 - à laquelle Denis Baupin himself,

l'adjoint Vert chargé des transports, envisagerait justement de

 prendre part en risquant de priver le PS d'une partie des voix

écolos ? Seul l'avenir nous le dira... Restez connectés !

 

A BIENTOT.

Commenter cet article