FFMC

Publié le par beatrice

 

DERNIERE NOUVELLE.

SAMEDI 24 FÉVRIER    
 

Nouvelle action pour le stationnement non gênant sur les trottoirs

à Paris

Paris - 7/2/2007. Moins d'un mois après la précédente action
l'antenne parisienne de la Fédération française des motards en
colère
 (FFMC 75) organise samedi 24 février à Paris une nouvelle
mobilisationen faveur du stationnement non gênant sur les
trottoirs.

Avec cette fois un "coupable" clairement désigné : la préfecture de Police ! Citant en effet une vague

déclaration de Bertrand Delanoë

dans le supplément Paris du Nouvel Observateur selon laquelle "

où il n'y a pas de places de stationnement, il peut y avoir une tolérance

 pour les scooters sur les trottoirs" - et les motos à la fourrière,

 NDLR  -, la FFMC se demande très naïvement s'il n'y aurait pas

"enfin un infléchissement de la politique municipale"...

Paris : nouvelle action pour le stationnement non gênant sur les trottoirs

Rappelons tout de même que la politique municipale ne se

 décide pas - jusqu'à preuve du contraire - dans les

colonnes du Nouvel Obs et que la guéguerre que se livrent

savamment le maire de Paris et le préfet de police

via médias interposés

 (sur le mode du "c'est pas moi c'est lui") n'a jusqu'à

présent eu qu'un seul résultat concret pour les

utilisateurs de deux-roues parisiens : la répression

 abusive du stationnement non gênant,

de la circulation mesurée dans les voies de bus lorsque la

chaussée est bloquée et de la remontée raisonnable des

files (lire notre Dossier spécial).

"Les motards parisiens qui demandent depuis plusieurs années une

 tolérance du stationnement non gênant sur les trottoirs peuvent

 se réjouir de cette première avancée, estime la FFMC 75

 décidément très axée sur la "positive attitude" et étrangement

 très compréhensive vis-à-vis de la mairie de Paris : ce

 "premier résultat" (sic !) doit "nous inciter à accentuer notre

mouvement", poursuit la FFMC 75, car les "bonnes intentions

 de la mairie" (re sic !) "resteront sans effet sur la

répression tant que la préfecture continuera de n'avoir aucun discernement"...

En clair : bouh la vilaine préfecture qui empêche la gentille

mairie de se montrer conciliante avec les deux-roues

motorisés...

"Il faut toutefois rester très vigilant en gardant en tête le récent

 communiqué des Verts parisiens demandant l'enlèvement

systématique des deux-roues motorisés stationnant sans gêner"

 (lire Moto-Net du 12 janvier 2007), précise tout de même

 la FFMC 75. Ouf !

Rendez-vous est donc pris samedi 24 février à 14h00 place

de la Bastille sur le thème "Y en a marre :

quand le stationnement est non gênant, la tolérance

 est indispensable"... à

 condition bien sûr que la FFMC 75 ne se laisse pas abuser

par les "dircoms" de la mairie de Paris, toujours prompts à faire

porter sur autrui l'encombrant chapeau du

mécontentement populaire...

BON WEEK END.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article