Action FFMC

Publié le par beatrice

 

Information pour le groupe CITROEN.

Luc a eut son permis MOTO.

BRAVO ET FELECITATION.

Action de la FFMC pour le stationnement des deux-roues à Paris
Paris - 12/1/2007. La FFMC Paris Petite Couronne,
l'antenne parisienne de la Fédération française des
motards en
colère, organise samedi 27 janvier à Paris une nouvelle
 action
 pour le stationnement sur le thème "un deux-roues, une
place".

L'objectif est de "maintenir la pression contre la

répression

de plus en plus présente à l'encontre des motos et

scooters,

garés pourtant sans gêne sur les trottoirs

(verbalisation, enlèvement en fourrière)",

 précise la FFMC :

 "cette action consistera

à occuper pendant deux heures, avec une moto, une

place de stationnement réservée habituellement

 aux voitures".

Verbalisation abusive des deux-roues : action de la FFMC pour le stationnement à Paris

Motards et "scootards" sont donc cordialement invités

 à se retrouver à 10h00 rue Lobau (derrière la mairie

 de Paris).

Rappelons que les Verts - auxquels appartient le sinistre

Denis Baupin, neuneu adjoint chargé des transports à la

 mairie de Paris (lire notamment Moto-Net du 24 juin 2003) -,

n'ont rien trouvé de mieux, à l'approche des fêtes, que

 de publier un communiqué demandant "une surveillance

 et des sanctions accrues de la circulation des

 deux-roues motorisés sur les pistes cyclables,

 les couloirs de bus et les trottoirs", ainsi que

"l'enlèvement des deux-roues motorisés illégalement

 stationnés sur les trottoirs".

Complètement à côté de la plaque, le parti "écologiste" -

 très influent à la Mairie de Paris - en a également

profité pour mettre dans le même sac les 4x4 et les

deux-roues motorisés en termes de pollution,

s'appuyant sur une étude très controversée de

 l'Ademe qui, rappelons-le, ne prenait pas en compte

 le temps de circulation réduit des deux-roues pour

 analyser leur taux de pollution

 (lire Moto-Net du 29 juin 2005)...

Verbalisation abusive des deux-roues : action de la FFMC pour le stationnement à Paris

Enfin, décidément très en verve lorsqu'il s'agit de

 parler pour occuper le devant de la scène au lieu de

 se confronter aux - réelles - menaces

 environnementales sur la planète

, les autoproclamés "écologistes" ont également affirmé

leur volonté de brider les véhicules à 130 km/h :

 "il est incompréhensible

 que soient maintenus sur le marché des véhicules qui

permettent paradoxalement de rouler à des allures qui

dépassent considérablement les limitations de vitesse",

 estiment les Verts qui demandent donc purement et

simplement :

"que les véhicules soient bridés à 130 km/h, à l'exception

des véhicules de secours"...

Heureusement pour eux, le bridage des prises de position

 ridicules n'est pas -pour l'instant  - à l'ordre du jour !

                      A BIENTOT ET BON WEEK END. 

Commenter cet article